Accompagnement enfants atypiques :

Apprivoiser les rayures passe par notre posture

Que de défis nous attendent quand on est parent d'un enfant atypique !

Que notre enfant soit HPI, DYS, TDAH, TSA, les enjeux sont nombreux.

Malgré les conseils dont nous sommes allègrement abreuvés, le quotidien parental peut rapidement passer en mode "survie",

parce qu'il faut bien l'admettre, nos zébrions peuvent être déroutants, étonnants, fatigants...

 

Lorsque zébrion rencontre des difficultés, que ce soit à l'école ou à la maison, c'est toute une armada de professionnels qu'il faut rencontrer, en espérant trouver la perle qui nous apportera les clés pour surmonter cette phase.

Bien sûr que nous voulons, en tant que parent, le meilleur pour notre enfant !

 

C'est pourquoi nous mettons tout en œuvre pour  que la difficulté soit dépassée, mais les pièges peuvent être nombreux :

Les rendez-vous s'enchaînent, les parents s'éparpillent, les professionnels ont des avis différents, l'entourage a toujours un commentaire à faire sur notre éducation, le jeune n'y croit plus et s'épuise, l'école met la pression parce qu'il n'y a pas de résultats, les parents sont tendus, cette tension coule sur l'enfant dont les comportements inadaptés augmentent ... 

Bienvenue dans le cercle vicieux de l'épuisement parental.

 

Pendant ce temps-là, le jeune construit une image erronée de lui même, pensant à tort qu'il est un problème à résoudre. Il fait tous les efforts possibles pour suivre les indications des divers pros qu'il rencontre en sachant, au fond de lui, qu'il n'est pas capable de changer ce qui est plus fort que lui.

 

C'est bien joli tout ça, mais comment faire me direz-vous ?

En faisant autrement !

Ma méthode :

Parent-Enfant-Coach = En équipe vers l'équilibre

  1. Plutôt que d'essayer de corriger le problème ou un éventuel déficit chez l'enfant, je préfère concentrer l'énergie à renforcer ce qui fonctionne déjà pour surmonter ce qui ne va pas ;
  2. Ne pas s'arrêter aux symptômes mais en chercher la cause, la motivation profonde ;
  3. Rendre le parent pleinement acteur de l'accompagnement (transmettre les outils pour être autonome à la maison) ;
  4. Permettre au parent de changer de posture et ajuster son regard. Souvent, il suffit d'un petit changement de la part du parent pour que tout rentre dans l'ordre.

Pourquoi consulter ?

Les signes de déséquilibre chez l'enfant atypique :

Les signes qui doivent alerter :

 

  • Le sommeil de votre enfant tient plus du concept que d'une promenade de santé (Zoom sur le sommeil des HPI) ;
  • Votre enfant se plaint de se sentir différent des autres, en décalage avec ses pairs, se sent seul ;
  • Ses pensées son envahissantes et lui procurent beaucoup d'inconfort, de l'agitation et/ou une certaine anxiété latente ;
  • Vous sentez que la "petite flamme" s'est éteinte, votre enfant s'ennuie et n'est plus passionné par ses activités, il a peut-être abandonné ses loisirs ;
  • L'hypersensibilité émotionnelle et/ou sensorielle l'empêche d'être serein, le freine dans son développement, dans son épanouissement ;
  • Votre enfant a tendance à se replier sur lui-même, à passer en mode "pilote automatique" dès que les choses manquent de sens et de cohérence ( le fameux "À quoi bon ?"), vous le sentez triste et résigné ;
  • Votre enfant ne se comporte pas de la même façon à l'école et à la maison, l'école devient un sujet de tensions, de conflits ou d'ennui.
  • Vous sentez que votre enfant s'épuise, nourrit de la rancœur vis-à-vis de l'école parce que ses efforts sont vains ou que les profs sont injustes ;
  • Vous avez des difficultés à apprivoiser son comportement à l'école/à la maison : les crises sont fréquentes et les remarques des professeurs sont légion ;
  • Votre enfant a subi du harcèlement scolaire et quelque chose s'est cassé en lui depuis.

Comment se passe une séance ?

Quelles que soient les raisons des consultations, l'objectif principal des séances est de s'atteler à révéler et développer les forces de l'enfant plutôt que de s'acharner à combler un prétendu déficit.

 

C'est dans un cadre sécurisant que je vous reçois avec votre enfant afin de définir ensemble quelles sont ses difficultés et mettre en place l'accompagnement adapté à ses besoins.

Selon la situation et vos besoins, nous déciderons ensemble s'il est plus opportun de travailler avec votre enfant ou s'il est préférable que le changement passe par vous, parent.

Avec de la pédagogie, beaucoup d'humour et du jeu, votre enfant aura tout l'espace nécessaire pour découvrir qui il est, dans sa singularité et son authenticité.

 

Ainsi, il pourra :

  • Apprendre à communiquer
  • Créer des liens et construire des relations authentiques
  • Découvrir ses forces et ses fragilités, qui il est vraiment et s'affirmer en douceur
  • Apprivoiser ses émotions
  • Avoir confiance en lui
  • Donner du sens à ce qu'il entreprend
  • Éviter le décrochage scolaire
  • Élaborer un plan d'intervention en milieu scolaire adapté aux besoins spécifiques de l'enfant 
  • Gérer les crises (familiales, amitiés...)
  • Apprivoiser son anxiété...

En séance, j'interviens  également dans l'accompagnement des phobies, du stress post-traumatique (cas de harcèlement par exemple) et de l'accompagnement des troubles souvent associés au HPI (troubles dys, tsa, tdah).