Accompagnements ados atypiques:

Savoir qui on est pour devenir qui on veut !

Coaching HPI hypersensibles enfants/ados Finistère

Comme le dit très bien le Dr Olivier Revol à propos du haut potentiel intellectuel : "Ce n'est pas une maladie, il ne faut pas en faire une maladie, mais on peut en tomber malade."

 

Eh oui, contrairement aux idées reçues, être un enfant atypique n'est pas forcément gage de réussite et ce n'est pas toujours confortable non plus.

Cela peut même s'avérer compliqué : l'enfant atypique ne comprend pas toujours le monde dans lequel il évolue, le monde ne le comprend pas en retour. 

 

Il sait au plus profond de lui qu'il ne fonctionne pas comme les autres, sans savoir mettre des mots sur sa différence.

Cela crée souvent de l'anxiété et un sentiment de mal-être latent.

C'est alors qu'un mur d'incompréhension se dresse entre lui et son entourage, l'école...

Pas de doute,  il détonne dans le paysage et il en a conscience.

 

Puis, vient l'adolescence... Cette période vient exacerber ce sentiment d'inconfort, d'autant plus que, pour l'ado à rayures,  les questionnements sont plus profonds : sur lui, sur les autres, sur le  sens de la vie...

C'est la période charnière de construction identitaire durant laquelle il développe toutes sortes de stratégies pour ne pas souffrir de sa différence, au risque de se perdre totalement derrière un masque qui ne lui correspond pas ou  derrière des comportements qui ne reflètent pas qui il est.

 

S'ajoute à cela, de nouveaux enjeux pour cette génération qui n'est pas vraiment épargnée :

Ils ont vécus le confinement, bon gré, mal gré, et en ont subi les conséquences tant au niveau social qu'au niveau de la scolarité (scolarité perturbée, condition du passage des examens pas optimale du tout).

Ensuite, on les exhorte à penser à leur avenir dans un monde auquel ils ne croient plus, ou dans lequel ils ont peur de se projeter.

L'éco-anxiété et la pression de Parcoursup sont d'ailleurs en pôle position des facteurs déclencheurs de phobie scolaire avant le harcèlement scolaire ou la suradaptation. 

 

Il est de notre responsabilité, en tant qu'adulte, d'accompagner et de rassurer ces adultes en devenir ;

de leur montrer qu'ils ont tout pour réussir et, surtout, qu'ils le peuvent, même dans un monde déstabilisant.

 

Pourquoi consulter ?

Les signes de déséquilibre chez les ados atypiques :

Les signes qui doivent alerter :

 

  • Le sommeil de votre ado tient plus du concept que d'une promenade de santé (Zoom sur le sommeil des HPI), son rythme est inversé, l'endormissement est long ;
  • Votre ado se plaint de se sentir différent des autres, en décalage avec ses pairs, se sent seul ;
  • Ses pensées son envahissantes et lui procurent beaucoup d'inconfort, de l'agitation et/ou une certaine anxiété latente ;
  • Vous sentez que la "petite flamme" s'est éteinte, votre ado s'ennuie et n'est plus passionné par ses activités, il a peut-être abandonné ses loisirs ;
  • L'hypersensibilité émotionnelle et/ou sensorielle l'empêche d'être serein, le freine dans son développement, dans son épanouissement ;
  • Votre ado a tendance à se replier sur lui-même, à passer en mode "pilote automatique" dès que les choses manquent de sens et de cohérence ( le fameux "À quoi bon ?"), vous le sentez triste et résigné ;
  • Votre ado ne se comporte pas de la même façon à l'école et à la maison, l'école devient un sujet de tensions, de conflits ou d'ennu ;
  • Vous sentez que votre ado s'épuise, nourrit de la rancœur vis-à-vis de l'école parce que ses efforts sont vains ou que les profs sont injustes
  • Vous avez des difficultés à apprivoiser son comportement en cours/à la maison : les crises sont fréquentes et les remarques des professeurs sont légion ;
  • Votre ado fuit ses responsabilités en se plongeant dans les jeux vidéos ou scrolle inlassablement sur les réseaux. Il est devenu un champion de la procrastination ;
  • Votre ado panique dès qu'il pense à son avenir, vous ne pouvez pas engager de conversation sur son orientation sans que ça se termine mal.

Comment se passe une séance ?

Quelles que soient les raisons des consultations, l'objectif principal des séances est de s'atteler à révéler et développer les forces plutôt que de s'acharner à combler un prétendu déficit.

 

C'est dans un cadre sécurisant que je reçois l'enfant ou l'adolescent afin de définir ensemble quelles sont ses difficultés et mettre en place l'accompagnement adapté à ses besoins.

Avec de la pédagogie, beaucoup d'humour et du jeu, il aura tout l'espace nécessaire pour découvrir qui il est, dans sa singularité et son authenticité.

 

Ainsi, il pourra :

  • Apprendre à communiquer
  • Créer des liens et construire des relations authentiques
  • Découvrir ses forces et ses fragilités, qui il est vraiment et s'affirmer en douceur
  • Apprivoiser ses émotions
  • Avoir confiance en lui
  • Trouver sa voie
  • Donner du sens à ce qu'il entreprend
  • Faire un choix d'orientation éclairé
  • Éviter le décrochage scolaire
  • Accompagner un projet en cas de phobie scolaire
  • Élaborer un plan d'intervention en milieu scolaire adapté aux besoins spécifiques de l'enfant/ado 
  • Gérer les crises (familiales, amitiés...)
  • ....

En séance, j'interviens  également dans l'accompagnement des phobies, du stress post-traumatique (cas de harcèlement par exemple) et de l'accompagnement des troubles souvent associés au HPI (troubles dys, tsa, tdah).




En savoir plus sur :